Direktlink:
Inhalt; Accesskey (fr): 2 Hauptnavigation; Accesskey (fr): 3 Servicenavigation; Accesskey (fr): 4
Villes et stades
Villes et stades

Stade Gottlieb Daimler à StuttgartSource: Picture-Alliance / dpa

Stuttgart


Le cœur de l’industrie automobile allemande bat à Stuttgart. Le plus ancien constructeur automobile du monde, DaimlerChrysler, y a fêté son 100ème anniversaire en 2004 et Porsche a également établi son siège dans la capitale du Land de Bade-Wurtemberg. Deux universités et de nombreux instituts de recherche assurent à Stuttgart une place d’honneur parmi les villes scientifiques. Mais, les spécialités culinaires ne sont pas non plus en reste: un Trollinger wurtembergeois est conseillé pour accompagner les consistantes “Spätzle” et “Maultaschen”.

Stuttgart est située dans une vallée encaissée entourée de forêts et de vignes au milieu de laquelle coule le Neckar. En 950, le Duc Liutolf de Souabe aménagea dans cette vallée un "stuotgarten", c’est à dire un haras, auquel la ville qui fut ultérieurement construite doit son nom. Le nom de la ville apparaît pour la première fois en 1229 dans un document officiel du pape Grégoire IX. Au cours de la première moitié du 13ème siècle, les margraves de Baden acquirent les droits communaux de la ville en plein développement.

Emblèmes moyenâgeux

La Stiftskirche (église collégiale) sur la Schillerplatz rappelle encore aujourd’hui l’époque des Staufer. Elle fut édifiée vers 1170 et ses deux tours inégales étaient l’emblème de la vieille ville de Stuttgart. La plus ancienne maison de Stuttgart, le Fruchtkasten se trouve à côté d'elle. Le bâtiment qui fut pour la première fois mentionné en 1393 était utilisé comme grenier à grains et entrepôt pour le vin.

Par ailleurs, le majestueux Alte Schloss renvoie aux origines de Stuttgart. Le plan du château est initialement celui d’un château fort entouré d’eau qui formait, au 10ème siècle, un rempart qui protégeait le haras. Lorsque les Comtes de Wurtemberg élirent résidence à Stuttgart au 14ème siècle, le château fort fut aménagé en résidence principale.

Un lieu pour les amateurs de châteaux

Au 16ème siècle, il fut transformé en un somptueux palais de la Renaissance. L’Alte Schloss abrite aujourd’hui le Württembergische Landesmuseum. La collection permet de découvrir des pièces d’exposition du 16ème siècle qui proviennent du cabinet de raretés du roi Guillaume 1er de Wurtemberg.

Château à StuttgartSource: laif


La place du château est l’une des plus belles places d’Europe et regroupe, outre l'Alte Schloss, des édifices de différentes époques : le Neue Schloss de style baroque en face du Königsbau de style tardo-classique, le Kunstgebäude et l’Alte Kanzlei. Et, au milieu de cet ensemble se dresse la Colonne du Jubilé qui sera couronnée par la Déesse Concordia.

Point central de la vie spirituelle allemande

La viticulture et l’artisanat constituaient déjà à la fin du Moyen-Âge la base économique de la ville. Toutefois, la réputation de Stuttgart gagna en importance aux 17ème et 18ème siècles. L'illustre lycée, l’actuel Lycée Eberhard Ludwig fut fondé en1686. L’étudiant le plus célèbre fut le philosophe Georg Friedrich Wilhelm Hegel né à Stuttgart en 1770.

La Hohe Karlsschule influença encore davantage la vie intellectuelle et politique mais également la vie artistique et architecturale de Stuttgart. Bien qu’elle n’existât que pendant deux décennies, de 1775 à 1794, des poètes et scientifiques renommés étudièrent et enseignèrent à cette université. Son étudiant le plus célèbre fut Friedrich Schiller qui écrivit, pendant ses études de médecine, sa pièce de théâtre "Les Brigands".

En 1810, l’éditeur de Schiller et de Goethe, Johann Friedrich Cotta, quitta Tübingen pour s’installer à Stuttgart et fit de la ville le lieu le plus important dans le domaine du commerce du livre allemand et de la littérature germanophone. C’est là que vécurent de célèbres écrivains et rédacteurs, tels que Ludwig Uhland, Gustav Schwab et Eduard Mörike. 249 écrivains habitaient déjà à Stuttgart en 1849.

Automobiles, haute technologie et sciences

Mais ce n’est qu’avec la création des entreprises Bosch (1886) et Daimler (1890) que Stuttgart devint célèbre dans le monde entier. Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach conçurent en 1886 un moteur essence à régime élevé qui propulsait une voiture hippomobile – la première automobile. Un an avant, Carl Benz avait déjà installé un moteur à deux temps dans une calèche à trois roues. C’est ainsi que commença, il y a plus de 115 ans, l’histoire de l’automobile qui avec la société Porsche AG implantée à Stuttgart témoigne d’une autre histoire réussie.

Le développement du pole économique a créé un paysage éducatif renommé. Il offre un lien étroit entre la haute technologie et les études orientées sur la pratique ainsi que les échanges réciproques avec l'économie. C’est ainsi que les deux universités de Stuttgart et de Hohenheim forment des spécialistes hautement qualifiés en particulier dans les filières techniques et scientifiques. La Science-Hill de l’Université de Stuttgart et les unités spéciales de recherche de Hohenheim sont des sources d’idées pour les développements techniques et les points de culmination pour l’échange scientifique.

La ville vinicole

La viticulture est à Stuttgart une tradition séculaire qui faisait auparavant la richesse de la ville. Grâce à l’excellente exposition, une grande part des vins de qualité peut y être produite. Chaque année, de nombreuses distinctions confirment la qualité des vins souabes lors des primages des vins régionaux et fédéraux.

Le village de Uhlbach avec le musée de la viticulture de la capitale du Land qu’est Stuttgart attire les connaisseurs et les amateurs de gouttes nobles. Le musée héberge les pressoirs, les tonneaux, l’atelier de tonnelier, la distillerie, les verres et les carafes datant de deux siècles. La salle de dégustation des vins invite à savourer les vins locaux de Stuttgart et des environs.

Stuttgart, ville sportive

Stuttgart a déjà été la ville organisatrice de nombreuses manifestations sportives internationales et porte fièrement, depuis le Championnat du monde d’athlétisme de 1993, le titre de "ville sportive la plus accueillante du monde". Des matchs de la Coupe du monde de football ont déjà eu lieu dans la capitale du Land en 1974. En qualité de ville organisatrice de la Coupe du monde de la FIFA de 2006 et d'organisatrice du Championnat du monde de cyclisme sur route, Stuttgart proposera, au cours des prochaines années, d’autres grands événements sportifs. Le stade Gottlieb Daimler, domicile du club de football de la ligue fédérale VfB Stuttgart, sera réaménagé et modernisé spécialement pour les besoins des matchs de la Coupe du monde.

Contexte


La région de Stutgart: une destination pleine d'attractions
Bade-Wurtemberg, le Land du football - la pure passion de la Coupe du Monde
Jardin zoologique
Destination Allemagne: Stuttgart

Deutsche Fußball-Fans mit Deutschland-Fahnen