Direktlink:
Inhalt; Accesskey (fr): 2 Hauptnavigation; Accesskey (fr): 3 Servicenavigation; Accesskey (fr): 4
Villes et stades
Villes et stades

Franken-Stadion à NurembergSource: Picture-Alliance / dpa

Nuremberg


Une promenade dans les vieux quartiers de Nuremberg donne un aperçu du riche passé de cette cité au Moyen-âge. Kaiserburg, églises gothiques, maisons patriciennes et cinq kilomètres de fortifications plongent le touriste au cœur de l’ancienne "métropole médiévale". Mais Nuremberg ne s’est pas contentée d’entretenir l’image de son glorieux passé: elle compte aujourd’hui 500 000 habitants et son expansion l’a hissée au rang de deuxième centre industriel de la Bavière.

Un joyau médiéval

Nuremberg, ce sont près de mille ans d’histoire qui remonte à 1050. En cette année-là, on la trouve mentionnée officiellement sous le nom de "nourenberc" (montagne rocheuse) dans un document signé par l’empereur Henri III à l’occasion de l’affranchissement d’une femme de condition serve nommée Sigena. La ville sur la Pegnitz prend un essor fulgurant grâce au commerce entre l’Orient et l’Occident et à ses activités artisanales. En 1356, Charles IV promulgue une Bulle d’or selon laquelle chaque nouvel empereur germanique réunira désormais sa première diète à Nuremberg.

La puissance politique de Nuremberg atteint son apogée en 1424. La ville libre impériale se voit désignée comme lieu d’entrepôt des trésors de l’Empire. Le témoignage le plus remarquable de sa prospérité est aujourd’hui également un édifice très emblématique: le Kaiserburg. Édifié au Moyen-âge, le château impérial domine les murs fortifiés et leurs 80 tours, qui encerclent la vieille ville sur cinq kilomètres. C’est là que se sont tenues la plupart des diètes impériales et des réunions du Conseil du Roi (curia regis) à l’époque médiévale. C’est également là que tous les empereurs du Saint Empire romain germanique ont résidé de 1050 à 1571.

Berceau de l’humanisme allemand

Durant cet âge d’or, de grands artistes tels que le peintre Albrecht Dürer, le sculpteur sur bois Veit Stoß et le tailleur de pierre Adam Kraft créent à Nuremberg des œuvres de notoriété européenne. Martin Behaim y conçoit la première mappemonde et Peter Henlein fabrique la première montre de poche. Nuremberg devient le berceau de l’humanisme allemand, des sciences, de la peinture et de la sculpture.

La maison d’Albrecht Dürer attire toujours plusieurs milliers de personnes par an. Construite en 1420, elle présente les principales caractéristiques des demeures bourgeoises de Nuremberg: mélange de matériaux, murs à colombages et socle en grèserie. Dürer y a réalisé ses chefs-d’œuvre entre 1509 et 1528. L’autorisation de la visite des lieux depuis 1871 permet aux amateurs d’art de découvrir l’un des plus célèbres intérieurs de style renaissance ayant été occupés par un artiste.

Dans le Musée national germanique, inauguré en 1852, sont exposés environ 1 200 000 objets. Il s’agit du plus grand musée d’histoire culturelle dans l’espace germanophone. On peut y admirer des œuvres exceptionnelles, autant de témoignages historiques, culturels et artistiques de la région germanophone, depuis l’ère préhistorique jusqu’à nos jours.

Malheureusement, le régime national-socialiste exploitera le prestigieux passé de l’ancienne ville impériale au profit de ses congrès. Ceux de 1927 et de 1929 se tiennent pour la première fois au "Luitpoldhain" de Nuremberg. En 1933, les nazis déclarent Nuremberg "Siège des congrès du Parti national-socialiste" organisés une fois par an; elle le restera jusqu’en 1938.

Depuis novembre 2001, le Centre des archives "Reichsparteitagsgelände" fait la rétrospective historique de ce site occupé jadis par le Parti du IIIe Reich, celle également de la dictature criminelle instaurée par ses membres. Sur plus de quatre kilomètres carrés se dressent encore des bâtiments dont la vocation actuelle est de documenter la mégalomanie nazie. L’exposition permanente "Fascination et violence" présente sur 1300 mètres carrés les causes, les corrélations et les conséquences de la tyrannie hitlérienne.

Ville du procès de Nuremberg

À partir de novembre 1945, de hauts responsables nazis sont assignés à comparaître devant le Tribunal de Nuremberg, dans la salle n° 600, transformée, de la cour d’assises du Palais de Justice, pour y répondre de leurs crimes contre la paix et contre l’humanité. Les jugements prononcés onze mois plus tard, en octobre 1946, dans le cadre d’un procès dirigé par le Tribunal militaire international, poseront des jalons en matière de droit international.

Fête à NurembergSource: laif

Des marchés célèbres dans le monde entier

Nuremberg propose bien plus que des curiosités historiques. Toute une série de manifestations annuelles attirent un grand nombre de visiteurs: la Rencontre internationale des Bardes en juillet, la plus grande Fête de la vieille ville d’Allemagne en septembre et le mondialement célèbre Marché de Noël (Christkindlesmarkt) en décembre, où l’on peut se régaler de la spécialité préférée des Bavarois: le fameux pain d’épices de Nuremberg (Lebkuchen).

Le FC Nürnberg, qui évolue en Bundesliga 1 de football, a été fondé voici plus d’un siècle. Appelé couramment le "Club", il compte à son palmarès neuf titres de champion d’Allemagne et trois Coupes DFB (Fédération allemande de football).





Contexte


Page d’accueil de la ville de Nuremberg
Site de la Coupe du Monde de Nuremberg
Destination Nuremberg
Marché de Noël de Nuremberg
Destination Allemagne: Nuremberg

Deutsche Fußball-Fans mit Deutschland-Fahnen